Dans cette partie, nous allons vous expliquer quels sont les avantages mais aussi les inconvénients de l’énergie éolien.

Avantage

Les éoliennes produisent une énergie “propre”, ce qui de nos jours est très appréciée dans la lutte de la pollution de l’environnement et  d’une politique de développement durable. Elles ont l’avantage de ne produire aucun déchet potentiellement polluant. L’énergie utilisée pour la production de chaque éolienne est rentabilisée en seulement quelque mois de service, elles sont aussi construites en matériaux recyclables et donc leur conception respecte l’environnement. Si une éolienne venait à être défectueuse ou non-fonctionnelle, nous pourrions alors la recycler totalement sans produire de déchets. Aussi, pour éviter de dénaturer le paysage, les éoliennes sont construites en différentes parties, ce qui rend capable leur démantèlement rapide à tout moment pour restituer une région telle qu’elle était auparavant. Cette dernière option rend  leurs implantations moins contraignantes.

De plus, les éoliennes attirent un certain nombre de touristes. Plus de 75% des touristes se déclarent intéressés par la visite d’une centrale éolienne (sondage 2002 pour l’ADEME), ce qui laisse une perspective intéressante pour certaines régions ayant des parcs éoliens. Certains parcs éoliens organisent même des visites guidées, laissant parfois des personnes monter dans certaines éoliennes. C’est un atout touristique non négligeable.

Inconvénients

Le principal inconvénient provient de la complexité de la régularisation des flux entre la production variable de l’éolienne induite par l’intensité du vent et les besoins en énergie électrique du réseau.

La production d’énergie par la force du vent dépend donc essentiellement du vent, mais aussi aux besoins d’une population.

Malgré leur utilité en terme énergétique pour les besoins de la population, les éoliennes sont aussi pointées du doigt dû à une pollution sonore importante quand celles-ci sont à proximité d’habitations, c’est pourquoi des lois ont été mises en place pour empêcher au maximum le dérangement causé par ce dispositif. 

Source: (http://tpe.eole.free.fr/css/images/bruit.gif)

Nous pouvons voir sur ces documents qu’une éolienne peut produire une pollution sonore de plus de 50 dB, ce qui est pratiquement au niveau du seuil de la fatigue et de la gêne fixé à 60 dB. Une exposition quotidienne à ce bruit pourrait occasionner des troubles du sommeil voir pire encore. La pollution sonore est le principal point faible des éoliennes.

Source: (http://www.terre-finance.fr/analyses/the-lounge/eolienne-echelle-de-bruit-dB-ademe.jpg)

On peut aussi parler de la pollution visuelle qui gâche les paysages endémiques de nos régions.

Caricature

Source:  (http://generationsfutures.chez-alice.fr/energie/eol_immobilier_dans_aude.jpg)

Pour chaque région, on doit construire une éolienne type. Car les éoliennes doivent être capables de résister aux contraintes présentes tout en produisant une énergie constante. Les constructions de différents types d’éoliennes demandent donc plusieurs types de matériaux, qui ne sont pas tous identiques. Pour produire les matériaux nécessaires à leur construction, il faudra mobiliser les industries lourdes, et donc utiliser beaucoup d’énergie induisant des rejets de pollution (dus à la fabrication et  à leur transport en bateaux et en camions: CO2 rejeté).

L’idée que les parcs éoliens ne produisent que des énergies propres est en quelque sorte fausse, car nous avons constaté que ceux-ci, par la rotation des pâles, créent une augmentation de la température à proximité de celles-ci et participent au réchauffement climatique. Ce réchauffement de l’air ne dépasse pas quelques degrés pour un petit parc éolien, mais dès lors qu’il y a une grande concentration d’éolienne, il peut s’avérer que ce réchauffement soit plus important et donc avoir des conséquences sur l’environnement. Ce point n’est pas connu du publique, pourtant des études ont été menées et ont prouvé ces dires.

Les éoliennes peuvent aussi se montrer nocives envers la faune. En effet, quand elles sont en marche, elles provoquent un vortex autour de leurs pâles qui aspirent en quelque sorte l’air, comme un ventilateur qui marcherait à l’envers, et donc les oiseaux volants à proximité pourraient être attirés voir tués par les pâles comme ce fut le cas dans certains parcs éoliens.

Les éoliennes ne sont pas incassables, en cas de fortes rafales de vent imprévues, elles peuvent subir des dommages matériels sans conséquence, mais qui peuvent parfois s’avérer critiques pour leur bon fonctionnement et induire de coûteuses réparations.

Construction d’une éolienne

Composition éolienne

Source:  (http://eise.lutterbach.free.fr/exposes2011/energie%20eolienne/image/eoliennes/eolienne_13.jpg)

Implantation géographique des éoliennes

Un site pouvant accueillir des éoliennes doit fournir des conditions climatiques et géographiques optimales pour l’obtention d’un rendement positif. Un vent constant  pendant une longue période de l’année doit être présent, ainsi qu’une position géographique,  qui ne doit en aucun cas générer des problèmes à la population avoisinante ainsi qu’à l’écosystème.

Chaque éolienne est construite en fonction des conditions présentes sur son futur site d’installation, car pour être le plus productif possible, il faut s’adapter. C’est ainsi qu’une éolienne terrestre ne sera pas construite de la même manière qu’une éolienne offshore, ni même qu’une éolienne terrestre d’une autre région.

Revenir en Haut